LOGIN

You are here

Retour aux articles

De l’importance de la confiance dans l’élaboration et la présentation de vos documents

par Raymond Bezençon • 12 août 2015

Tout est une affaire de confiance. Que ce soit en politique ou dans un rapport de travail. Aujourd’hui, je vous propose une comparaison avec la politique européenne et plus spécifiquement avec le cas de la Grèce.

De l’importance de la confiance dans l’élaboration et la présentation de vos documentsDe l’importance de la confiance dans l’élaboration et la présentation de vos documents

Penchons-nous un peu davantage sur la notion de confiance en politique et observons de plus près ce qui s’est passé entre les eurodéputés et la Grèce. D’un côté, nous avons vu un premier ministre grec accompagné de son ministre des Finances. De l’autre, nous avons vu l’ensemble des autres pays européens représentés par une armada de politiques et experts techniques.

J’ai été frappé par la décontraction avec laquelle le ministre grec des Finances a présenté ses chiffres: un bout de papier griffonné à la hâte, alors qu’il s’agissait de présenter un plan crucial pour l’avenir. Analysons cette attitude et le matériel dont disposait le ministre pour parler à ses homologues européens de l’avenir de son pays:

Notre analyse:

L’image qu’on laisse de soi

Quelle image ce ministre a-t-il laissé à son auditoire? Peu préparé et ne maîtrisant pas son sujet? Mais… cette image correspond-elle à la réalité? Etait-il de facto préparé? Il était difficile de le deviner sur la base de son bout de papier. Quoi qu’il en soit, il n’a pas été capable de convaincre son auditoire, car seules les grandes lignes de son projet ont été évoquées. Après cette présentation, nombreux ont été les politiciens européens à perdre leur confiance en la Grèce et en sa capacité de répondre aux contraintes budgétaires imposées par Bruxelles.

Vos présentations, votre image

En déduction de la petite histoire européenne ci-dessus, il est essentiel d’étudier son public cible au moment de préparer un discours ou une présentation. Sachez à qui vous avez affaire. Seul un public avisé, auprès duquel vous avez fait vos preuves et qui vous fait déjà confiance, sera à même d’accepter un bout de papier griffonné. Auquel cas, vous devrez gagner sa confiance: faites-le à l’aide de supports de communication, mais aussi à l’aide d’une préparation minutieuse qui vous permettra de détailler vos arguments et de réagir avec professionnalisme à tout moment lors de la présentation. La confiance est une question de forme et de fond, et elle vaut autant dans les affaires que dans vos présentations.

août 2015

TAGS

Catégories :