LOGIN

You are here

Retour aux articles

Étude salariale «Vente»: ce qui fait grimper les salaires!

par Careerplus • 10 janvier 2019

Votre salaire est-il conforme au marché? Est-il en adéquation avec vos compétences? Ne restez pas sans réponse. Lisez sans tarder notre dernière étude salariale consacrée aux métiers de la vente. Elle décortique 10 métiers et met en exergue les critères qui vont faire grimper les salaires: formation, langues étrangères, expérience.

Étude salariale «Vente» - ce qui fait grimper les salaires!Étude salariale «Vente» - ce qui fait grimper les salaires!

Ce n’est un secret pour personne: parler argent en Suisse, c’est tabou. Alors, comment savoir si votre salaire est équitable et conforme au marché? L’étude salariale de Careerplus vous indique des pistes. Non seulement elle vous renseigne sur les salaires médians dans le domaine de la vente, mais elle vous propose un formulaire de calcul de salaire basé sur les critères comme le niveau salarial, l’expérience, le secteur d’activité et la région. Calculez et découvrez si votre salaire en vaut la peine! 

L’étude a épluché 10 métiers de la vente, chacun étant illustré sur deux pages et renseignant sur les critères qui vont influencer ou non votre salaire: la région, le secteur d’activité, les langues étrangères ou la formation continue.

Hausse significative des salaires

Vous ne vous y attendiez pas? Pourtant, c’est un fait: les salaires dans le domaine de la vente ont augmenté de 17% par rapport à la dernière étude réalisée en 2016. Selon l’étude (un échantillon de 1665 personnes), le salaire médian dans le domaine de la vente atteint CHF 100'000, soit 28% de plus que le salaire annuel moyen suisse. «S’ils sont motivés, dotés d’expérience dans la conduite du personnel et maîtrisent des langues étrangères, les seniors ont toutes les portes ouvertes», affirme Eric Flury, président du Swiss Marketing Vaud.

Justement, parlons des langues étrangères et de leur influence sur les salaires: un Account Manager se voit gratifier de 10% de plus pour chaque langue étrangère supplémentaire parlée couramment. Eric Flury explique par ailleurs pourquoi la vente a connu cette augmentation considérable ces deux dernières années: «En ce moment, les vendeurs talentueux dans le domaine IT sont très recherchés, alors que les postes dans le commerce de détail diminuent, remplacés par le e-commerce.» 

Le salaire médian dans le domaine de la vente atteint CHF 100'000, soit 28% de plus que le salaire annuel moyen suisse.

(Étude salariale «Vente» Careerplus)

En sus des langues étrangères, la formation et la formation continue influencent aussi le niveau salarial. Prenons l’exemple du Product Manager: titulaire d’un simple CFC, il perçoit CHF 90'500. En revanche, doté d’un master d’une Haute école spécialisée (HES), il va gagner CHF 130'000.

Plus étonnant encore, l’expérience professionnelle fait grimper le salaire de manière prépondérante: un trentenaire directeur des ventes perçoit un revenu de CHF 100'000, alors que 20 ans plus tard, il atteindra jusqu’à CHF 140'000 de salaire médian annuel. Citons aussi l’exemple de l’assistant de vente interne: avec un bachelor en poche, il gagne presque autant que son homologue titulaire d’un simple CFC doté d’une grande expérience.

Pour en savoir davantage, téléchargez gratuitement l’étude salariale «Vente» ou accédez directement à la calculateur de salaire.

 

Autres études salariales

 

janvier 2019

TAGS

Catégories :
Pour candidats Pour employeurs