LOGIN

You are here

Retour aux articles

Les robots recruteurs: le recrutement du futur

par Careerplus • 14 mars 2019

Les robots recruteront-ils bientôt à la place des humains? Une chose est sûre, la digitalisation n’épargne pas le secteur du recrutement. Les RH sont-elles suffisamment armées pour affronter l’avenir? Notre dernier White Paper met en lumière les avantages et inconvénients du recrutement 4.0 et fournit des conseils aux recruteurs pour les préparer à ces nouveaux défis.

Les robots recruteurs - le recrutement du futurLes robots recruteurs - le recrutement du futur
 

La digitalisation bouleverse le secteur des RH. Les starts-ups se multiplient dans ce domaine et tout le monde parle des robots recruteurs. La question se pose de savoir si l’avenir professionnel des recruteurs est scellé par la numérisation. La réponse est non, à condition que les recruteurs parviennent à tirer profit des nouvelles technologies. Mais quels sont les applications, logiciels et algorithmes réellement indispensables au recrutement? Et qu’est-ce que les rencontres en ligne ont en commun avec le recrutement? 

Le nouveau White Paper de Careerplus répond à ces questions et à bien d’autres sur le thème des robots recruteurs, ou le recrutement 4.0. Il révèle ce qui se cache derrière le terme de «robot» et examine les opportunités et les risques liés aux nouvelles technologies. De plus, le White Paper fournit des conseils et des check-lists aux recruteurs pour leur permettre d’exploiter efficacement les nouveaux outils RH. En effet, la question n’est pas de savoir si les algorithmes et logiciels sont utilisés lors du processus de recrutement, mais comment les utiliser. 
«Il n’y a pas de bonne ou mauvaise solution, la pire erreur serait de ne rien faire. Le meilleur conseil: mettez vos peurs de côté.» 
White Paper: «Recrutement par robot: l’homme et la machine, une équipe qui gagne»

Le processus de recrutement automatisé

S’ils veulent s’imposer sur le marché du travail 4.0, les recruteurs devraient miser sur les connaissances dans les domaines de la technologie et du marketing. Outre la numérisation, cette évolution est également due à la pénurie de main d’œuvre qualifiée qui ne va que s’amplifier au cours des prochaines années. On ne se contente plus de recruter du personnel, il faut désormais attirer les candidats qualifiés. Cela implique d’être visible sur le marché, d’aborder activement les candidats et de répondre à leurs besoins, ce qui passe forcément par l’exploitation des nouvelles technologies. 
Pour beaucoup, les machines sont perçues comme une concurrence et soulèvent des inquiétudes. Les ordinateurs sont en effet plus rapides et efficaces que les humains, ils sont impartiaux et accessibles à tout moment. Pourtant, ces derniers ne remplaceront pas la main-d’œuvre humaine lors du processus de recrutement, mais ils la compléteront. L’Homme et la machine ont leurs tâches respectives en fonction de leurs propres talents. Les algorithmes traitent une quantité importante de données en quelques fractions de secondes et effectuent des tâches routinières pénibles. Cela a pour effet de soulager les recruteurs qui ont désormais plus de temps à dédier au suivi individuel des candidats. L’Homme, avec son intuition et son esprit analytique, aura toujours le dernier mot. 
 
Vous souhaitez en apprendre davantage à ce sujet et recevoir des conseils pratiques? Téléchargez ici le nouveau White Paper «Recrutement par robot: l’homme et la machine, une équipe qui gagne»
 

 

mars 2019

TAGS

Innovation / tendances

Catégories :
Pour employeurs