LOGIN

You are here

Retour aux articles

Licencier un collaborateur, un exercice d’équilibriste

par Careerplus • 2 mars 2017

Vous devez annoncer son licenciement à un collaborateur? Une tâche de manager délicate qui demande beaucoup de tact. L’entretien est particulièrement important, c’est pourquoi une préparation consciencieuse s’impose. Nos pistes.

Licencier un collaborateur, un exercice d’équilibristeLicencier un collaborateur, un exercice d’équilibriste

Heureusement, annoncer son licenciement à un collaborateur n’est pas une activité quotidienne! Il n’empêche que s’il ne peut pas toujours l’éviter, l’employeur doit pour le moins préparer soigneusement ce face-à-face et ses conséquences, surtout par respect envers la personne concernée. Dans quelle situation advient un licenciement? Comment communiquer au mieux cette mauvaise nouvelle? Quels sont les éléments à prendre en compte lors de l’entretien de licenciement? Des questions auxquelles vous devriez répondre aussi sérieusement que possible avant de mettre la machine en route.

Les motifs du licenciement

En Suisse, la loi ne vous oblige pas à justifier votre décision de licenciement. Le faire signifie toutefois une marque de respect envers la personne concernée. Si vous ne donnez aucune explication, elle peut vous la demander, et dans ce cas, vous devez vous expliquer, par oral ou par écrit.

 

Les motifs pour un licenciement sont variables. En voici quelques-uns:

 

En Suisse, le droit du travail permet ce qu’on appelle la liberté de résiliation. Elle peut être donnée en principe en tout temps moyennant le respect des délais légaux. En cas de licenciement abusif, l’employé peut réclamer des dommages-intérêts allant jusqu’à 6 mois de salaire. Les raisons abusives de licenciement sont notamment:

L’entretien de licenciement

Une fois que vous avez pris la décision, il est recommandé de l’annoncer dans les plus brefs délais à votre collaborateur, cela évitera les bruits de couloir inutiles. Comment communiquer une si mauvaise nouvelle? Malheureusement, il n’existe pas de recette universelle, mais si vous respectez les conseils ci-dessous, vous avez de bonnes chances d’y arriver avec empathie, objectivité et professionnalisme:

 

Après l’annonce?

Après avoir annoncé la nouvelle à votre collaborateur, vous devriez lui donner la possibilité de la communiquer personnellement à ses collègues. Décidez avec lui du comment et du quand tout en gardant à l’esprit que l’entretien avec le reste de l’équipe fait partie du processus de licenciement. Définissez également des règles de conduite du personnel envers une personne licenciée et en règle générale, lors de licenciements, ceci afin d’éviter de créer des peurs au sein de l’entreprise. Donnez à votre équipe l’opportunité de venir vous parler et poser des questions. Pour la personne concernée, un congé payé est souvent la meilleure solution jusqu’à la date officielle de départ.

mars 2017

TAGS

licencier licenciement entretien

Catégories :
Pour employeurs