LOGIN

You are here

Club Finance Neuchâtel 2016

Abandon du taux plancher, stupeur et tremblements

Mar, 06.09.2016
18.00
Neuchâtel

Le délai d’annonce pour cette manifestation est malheureusement dépassé. Pour toute question, veuillez contacter la personne compétente.

Give your feedback Download documents

Comment la PME suisse BCR Plastics Group a-t-elle réagi?

Personne n’oubliera ce 15 janvier 2015, à 10h00 précises, lorsque la Banque nationale suisse annonçait sans préavis l’abandon du taux plancher d’1,20 franc pour un euro. Coup de tonnerre, tsunami, catastrophe, ébranlement: le monde économique et syndical était sous le choc et aucun mot ne semblait assez fort pour exprimer la vague nationale de stupeur et tremblements face à ce communiqué. Les réactions furent aussi violentes que le coup soudain et imprévu. Que s’est-il donc passé chez BCR Plastics Group à l’annonce de ce cataclysme?

Pourquoi le taux plancher était-il si important pour cette société exportatrice? Comment les dirigeants ont-ils géré cette annonce tant au plan de la politique d’entreprise qu’au plan émotionnel (choc, sentiment d’abandon, incompréhension)? Après une première séance de crise, quelles ont été les décisions prises afin de ne pas mettre en danger la société et de pérenniser son marché? Comment allait-elle rebondir et avec quels moyens?

Dans le cadre du Club Finance 2016, Raymond Bezençon, expert en finance et blogueur chez Careerplus, vous parlera de l’impact qu’a eu l’annonce de l’abandon du taux plancher sur la société BCR Plastics Group. Lui-même membre du conseil d’administration de l’entreprise, il sera épaulé par deux autres intervenants du groupe, Cornelius Smit, fondateur et Président du conseil d’administration, et Thierry Poulleau, membre du conseil d’administration.

Une conférence-débat passionnante à ne manquer sous aucun prétexte si vous souhaitez connaître les rouages de l’économie d’exportation!

Le nombre de places est limité. Inscrivez-vous vite!

Programme:

  • 18h00: Accueil
  • 18h15: Exposé
  • 19h00: Cocktail et discussion

La conférence sera suivie d'un cocktail au cours duquel vous aurez la possibilité de vous entretenir avec notre conférencier ainsi qu'avec nos équipes. Saisissez également cette opportunité pour développer votre réseau.

Raymond Bezençon

À propos de Raymond Bezençon

Conseiller d’entreprise indépendant et après avoir passé plusieurs années chez Virgile formation, il a décidé de fonder Goodwill formation en 2014 dont le but est de contribuer activement à la formation préparatoire en vue de l’obtention du Brevet fédéral de Spécialiste en finance et comptabilité. Raymond Bezençon s’est associé à cet effet à plus d’une dizaine de chargés de cours confirmés et compétents ayant formé plus de 2’000 candidats à l’examen précité. Plus de 400 participants en Suisse romande font de cette école la plus importante de la région francophone après seulement quelques mois d’existence.

Liens Social Media :

 

À propos de BCR Plastics Group

BCR Plastics Group, c’est 120 tonnes par an de matière première transformée, 24 ans d’expérience pour BECO, 11 pour CEBO, et 10 millions de chiffre d’affaires. Implantée à Vallorbe, en Suisse, et fondée par Cornelius Smit, le groupe offre des services combinés issus des deux sociétés BECO et CEBO: conception de moules de haute technologie en 2D et 3D, conception de moules pour l’injection, moulage de pièces plastiques pour la sous-traitance, contrôle des pièces plastiques moulées sur les machines 3D ou optiques, ainsi que décoration, peinture et assemblage. Du design du moule, en passant par la construction de l’outillage, la fabrication de la pièce, le contrôle qualité, jusqu’à la livraison, BCR Plastics Group offre un service complet de haut vol technologique. www.bcr-plastics.ch

 

 

Mais qu’est-ce que le taux plancher?

«Le taux plancher est un taux qui, comme son nom l'indique, ne pourra pas être franchi. Il s'utilise avec un prêt à taux variable. Ainsi, le prêteur se prémunit contre une forte baisse des taux qui viendrait diminuer significativement ces revenus. Il s'assure d'un revenu minimum dès le départ. Cependant, cette réduction du risque de taux a un coût et celui qui y souscrit aura une prime supplémentaire à payer. Le montant de cette prime est déterminé entre le prêteur et l'emprunteur à la signature du contrat. Choisir cette option, ce n'est pas forcément s'assurer le meilleur revenu pour son prêt. En effet, si le taux du marché ne franchit pas le taux plancher, le prêteur est perdant. Le montant de la prime l'a privé d'un revenu supplémentaire qu'il aurait pu obtenir. En revanche, dans le cas contraire, le taux du marché qui est inférieur au taux plancher, le prêteur est gagnant puisque son prêt, même minoré d'une prime, lui donnera un taux supérieur à celui du marché et donc un revenu supplémentaire.«

http://definition.actufinance.fr/taux-plancher-635/

 

Le délai d’annonce pour cette manifestation est malheureusement dépassé. Pour toute question, veuillez contacter la personne compétente.