LOGIN

You are here

Retour aux articles

«Mesdames: visez davantage la lune!» 2e partie

par Careerplus • 21 mars 2016

Mettre la lumière sous le boisseau, être trop critique envers soi-même et tendre au perfectionnisme, voilà quelques idées reçues sur la femme dans la vie professionnelle. Mais pas seulement, dit l’économiste Sita Mazumder lors de notre entretien, et qui prodigue des conseils pour aider les femmes à gravir les échelons professionnels. – 2e partie

«Mesdames: visez davantage la lune!» Sita Mazumder«Mesdames: visez davantage la lune!» Sita Mazumder

«Femme ou homme: réfléchissez comment vous voulez vivre», dit Sita Mazumder. Pour cette économiste, entrepreneure et professeure à la Haute École de Lucerne, cette injonction est la pierre angulaire de la réussite professionnelle. S’affronter soi-même, être honnête avec soi. Ne pas choisir la voie de la moindre résistance, avoir le courage de changer le cours des choses, quitter son employeur ou même peut-être son conjoint. Et de continuer: «Pour être heureux et réussir, il faudrait aussi régulièrement se poser la question dans sa vie privée: est-ce que j’ai les bonnes personnes à mes côtés?» Ce sont avant tout les femmes qui resteraient souvent trop longtemps dans des relations, mais aussi dans des emplois qui les frustrent. «En revanche, elles modifient une situation plus radicalement que les hommes. Elles sont aussi plus souvent confrontées à des questions fondamentales que les hommes, du fait qu’en Suisse, c’est à elles qu’incombe majoritairement la décision de concilier famille et travail. Les rôles restent très traditionnels dans le contexte international.» Pour qu’un jour elles puissent sortir de ce cercle vicieux, Sita Mazumder lance un appel aux femmes: «Modifiez votre image de l’homme! L’homme est tout aussi prisonnier de son rôle de nourricier que la femme du sien de mère indigne au moment où elle jongle entre vie de famille et carrière.»

Lorsque Sita Mazumder s’exprime sur l’égalité des sexes et l’égalité des chances, deux qualités ressortent systématiquement: la confiance en soi et l’authenticité comme prérequis pour la satisfaction personnelle et le succès professionnel. Deux qualités qui, selon l’experte, sont fortement liées et qui donnent souvent du fil à retordre aux femmes. «Elles les empêchent inutilement de grimper les échelons professionnels.» Sita Mazumder révèle à Careerplus dans cette série d’interviews comment les femmes peuvent y remédier. Nous vous livrons aujourd’hui les 6 à 10 conseils suivants.

6. S’autocélébrer peut être jubilatoire

«Selon une étude américaine, les femmes qui ont réalisé avec succès des projets se mettent au second plan et minimisent leur contribution. En revanche, si un projet échoue, elles en assument publiquement la responsabilité. Chez les hommes, c’est exactement le contraire. Alors que rien n’empêche la femme de communiquer lorsqu’elle a fait du bon travail.»

7. Persévérer

«Très important: pour réussir dans la vie professionnelle, les femmes n’ont pas besoin de devenir des hommes, même si dans certaines branches, ce sont souvent les attributs masculins qui dominent le monde du travail. À partir d’un certain niveau de fonction, la femme a la possibilité de contribuer à la culture d’entreprise et d’instaurer plus d’attributs féminins. Mais avant d’atteindre ce niveau, elle doit persévérer – ce que doivent d’ailleurs aussi faire les hommes lorsqu’ils veulent faire carrière. Il se trouve que les femmes sont souvent moins disposées à cet exercice.»

Très important: pour réussir dans la profession, les femmes n’ont pas besoin de devenir des hommes."

8. Lâcher un peu prise

«J’aimerais relever ici deux points sensibles: premièrement, les femmes devraient à mon avis renoncer à peser chaque parole au trébuchet. Les remarques de collègues ne sont pas destinées forcément à votre condition féminine. Il leur arrive aussi de se moquer d’un collègue pour sa cravate. Affichez plus de nonchalance et d’autodérision. Deuxièmement: modérez un peu votre perfectionnisme, une tendance que les femmes affectionnent. Cela ne signifie pas devenir superficielle, mais de simplement fixer les bonnes priorités – une condition sine qua non dans les positions dirigeantes.»

9. Des exemples accessibles

«Inspirez-vous de femmes qui ‹ont réussi›. C’est précieux d’avoir des modèles qui ne sont pas des stars, mais des femmes accessibles, des personnalités auxquelles vous pouvez vous identifier. Sortez là où vous pouvez les rencontrer et mitraillez-les de questions. En Suisse, les médias accordent moins d’attention à de telles femmes à succès, pourtant elles existent. Recherchez celles qui vous correspondent.»

10. Ne pas s’entraver soi-même

«Ne soyez donc pas hyper-supercritique envers vous-même. Après un échec, beaucoup de femmes peinent à reprendre courage, à se lancer à nouveau dans la course ou à s’engager dans une nouvelle voie. Elles rentrent dans leur coquille ou retournent dans la zone de confort pour y rester. Le spectre d’un nouvel échec plane au-dessus d’elles. Redressez-vous et osez, envers et contre tout!»

«Mesdames: visez davantage la lune!» 1re partie

Sita Mazumder est professeure en économie à l’«Institut für Finanzdienstleistungen Zug IFZ» de la Haute École de Lucerne, un centre de compétences dédié aux finances. Elle est également fondatrice et directrice d’une société de consulting et siège dans plusieurs conseils d’administration. Sita Mazumder est spécialisée notamment dans la recherche sur les thèmes de la corruption, du blanchiment d’argent et du terrorisme, ainsi que du rôle de la femme dans l’économie. Depuis 2007, elle publie une série d’ouvrages en allemand sous le titre «Unbeirrt weiblich und erfolgreich» (Droite dans ses bottes, féminine et couronnée de succès).

 

mars 2016

TAGS

Femmes succès l’égalité femmes et hommes Egalite des chances

Catégories :
Pour candidats