LOGIN

You are here

Retour aux articles

Les entretiens vidéo – Quand la distance perd en importance

par dreusser • 4 mai 2020

Ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots? Et si cette image se transformait en mouvement, combien vaudrait-elle? Les candidatures vidéo constituent le parfait complément au dossier de postulation, d’autant plus qu’elles offrent l’opportunité de l’entretien à distance. Nos conseils pour un entretien en ligne réussi.

Les entretiens vidéo – Quand la distance perd en importanceLes entretiens vidéo – Quand la distance perd en importance

Alors qu’elles furent longtemps une simple tendance, les séances en ligne ont pris l’ascenseur un peu partout dans le monde ces dernières semaines en raison de la pandémie du coronavirus. La transformation numérique est passée ainsi à la vitesse supérieure. Et si c’était l’occasion pour les entreprises de considérer sérieusement l’entretien en ligne? Car, qu’on se le dise, il n’est pas seulement une roue de secours. Bonne nouvelle: ce n’est pas très compliqué. Quelques outils et connaissances de base suffisent déjà pour intégrer cette forme de postulation dans le quotidien du recruteur. Une solution qui n’est plus réservée aux grandes entreprises, mais adaptable aux PME.

Les grands «plus» des entretiens vidéo et des postulations vidéo différées

Deux genres d’entretien vidéo sont possibles: la vidéo différée ou la vidéotéléphonie en temps réel. Cette dernière change à peine de l’entretien en présentiel, si ce n’est que le candidat ne doit pas se déplacer d’un lieu à un autre et que personne n’est assis en face de lui. Le déroulement de l'entretien et la possibilité de se présenter sont similaires. En effet, la plupart des fournisseurs de vidéotéléphonie permettent le partage de bureau de l’ordinateur. L’entretien vidéo différé, comme son nom l’indique, sous-entend que le candidat prépare sa présentation vidéo en amont et l’envoie ensuite au recruteur. Une forme idéale pour la présélection de candidats avant l’entretien personnel. Vous vous demandez pourquoi ne pas utiliser simplement le téléphone. Découvrons ensemble les avantages de la vidéo dans le contexte du recrutement:

Faites de l’entretien vidéo un succès!

Les systèmes de gestion des candidats permettent de recourir à la vidéotéléphonie. Mais même sans cela, l'entretien vidéo en direct n'est pas compliqué. Grâce à des plateformes comme Microsoft Teams, Zoom, Skype for Business ou Google Meet, les vidéoconférences sont relativement faciles à mettre en place. Les versions professionnelles payantes comprennent des fonctionnalités supplémentaires importantes telles que la durée d'appel illimitée, des salles de conférence virtuelles protégées par un mot de passe, la transmission cryptée, le partage de bureaux et, surtout, l'enregistrement de la conversation.

Notre conseil: enregistrez l’entretien! Vous pourrez le visionner une nouvelle fois ultérieurement et partager vos impressions avec vos supérieurs. Si vous enregistrez l’entretien, non seulement vous devez le signaler au candidat, mais vous devez également lui assurer que les vidéos restent confidentielles. Des précautions qui vous évitent tout souci relatif à la protection des données des personnes.

Mauvais son, mauvaise connexion Internet ou image floue: attention à ces pièges qui sont susceptibles de ternir l’image, celle du candidat, mais aussi celle de l’entreprise. Si vous utilisez rarement ces plateformes de vidéoconférence, familiarisez-vous avec la technologie avant l'entretien. Les paramètres essentiels à retenir: la caméra doit être placée de sorte que votre regard fixe directement l’objectif. Aménagez une source lumineuse assez claire afin que votre image semble plus agréable, et assurez-vous d’un arrière-plan fixe, si possible uni.

Les postulations vidéo différées: quelques précieux conseils

Les vidéos de candidatures différées ne remplacent pas l'entretien personnel. Toutefois, bien utilisées, elles représentent un bel outil de sélection. Demandez aux candidats prometteurs ainsi qu’à deux ou trois candidats de second choix de vous faire parvenir une vidéo. Qui sait, vous découvrirez peut-être des personnes que vous n’auriez pas reçues pour un entretien.

Comment fonctionne l’entretien vidéo différé: les candidats reçoivent un lien vers une plateforme où ils répondent – en s’enregistrant par vidéo - à diverses questions. Les paramétrages pour les entreprises sont multiples: les questions peuvent paraître à l’écran, ou un recruteur peut les poser par vidéo; le délai de réflexion dont disposent les candidats peut aussi être défini; ou alors on peut accorder aux candidats trois tentatives, ce qui leur permet de choisir la meilleure. Wepow est la plateforme d'entretiens vidéo différés la plus répandue en Suisse actuellement. Elle offre la possibilité d’entretiens en temps réel, mais sa force réside dans les nombreuses possibilités de la version différée.

Les trois points essentiels de la mise en place d’un entretien vidéo différé:

Le pitch vidéo – réussir sa vidéo de postulation sans plateforme!

Le pitch vidéo constitue une variante de l’entretien vidéo différé: dans ce cas de figure, le candidat ne reçoit pas de lien vers une plateforme, mais il enregistre de son côté une vidéo. Quand bien même cette forme est plus libre, il est conseillé d’établir un catalogue de questions pour le candidat. Il aura ainsi un cadre, et le recruteur pourra plus facilement le comparer à ses concurrents. Pas envie de vidéos qui tirent en longueur? N’hésitez pas à fixer une durée maximale, par exemple deux à trois minutes.

Notre conseil: donnez quelques consignes claires afin que tous les candidats soient soumis aux mêmes conditions. Par exemple, exigez que la vidéo ne soit pas coupée au montage, et que l’on voie toujours le même angle de la caméra. Pensez-y: vous ne souhaitez pas un péplum, mais une vidéo de postulation. Faites remarquer également qu'une vidéo tournée avec un smartphone suffit largement dans la plupart des cas.

Résumé: la vidéo, une vraie valeur ajoutée? Si oui, pour qui?

S’il est vrai que la postulation vidéo apporte de nombreux avantages, ne mettons pas de côté les questionnements. Demander une vidéo pour se présenter peut avoir un effet dissuasif. Les personnes timides et les générations moins enclines à la technologie pourraient être désavantagés. Néanmoins, depuis la crise du Covid19, les gens se sont habitués aux vidéoconférences et l'acceptation des entretiens vidéo a plutôt augmenté.

Dans le cas de l’entretien vidéo différé en particulier, il faut bien cerner votre groupe cible et réfléchir à l’utilité de cet outil supplémentaire de sélection. Veillez aussi à l’augmentation de la charge de travail. Ne demandez qu’aux candidats les plus prometteurs d’envoyer une vidéo, et renoncez ainsi aux questions par téléphone et aux premiers entretiens. Si le nouvel outil nécessite plus de travail qu'auparavant à moyen terme, revoyez peut-être votre processus, quelle que soit la tendance du moment.

 

Préparation à l’entretien vidéo pour le candidat
Découvrez ce qu’il faut savoir pour bien se préparer à un entretien vidéo dans notre article «Entretiens vidéo – le supplément au CV»

mai 2020

TAGS

sélection du personnel entretien vidéo

Catégories :
Pour employeurs