LOGIN

You are here

Retour aux articles

«Qu’on vous trouve, c’est l’essentiel»

par Careerplus • 4 octobre 2016

Mathieu Sottas est l’expert SEO chez Careerplus. Il vous livre ici quelques trucs et astuces pour votre offre d’emploi en ligne et opte pour une approche équilibrée.

Qu’on vous trouve, c’est l’essentielQu’on vous trouve, c’est l’essentiel

En quoi l’optimisation du référencement naturel (SEO) pour une offre d’emploi est-elle différente que pour un texte classique?

Mathieu Sottas: L’optimisation pour les offres d’emploi concerne également les portails de l’emploi qui possèdent leurs propres algorithmes générateurs de classements. Par exemple, dans le e-commerce, les contenus peuvent être générés «derrière» les photos de produits. Ces contenus «cachés» sont donc rédigés pour les araignées de Google et améliorent ainsi leur positionnement. Quant aux offres d’emploi, on peut dire que les contenus destinés aux chercheurs sont tout aussi importants que ceux rédigés à destination des araignées.

Les employeurs devraient-ils aussi utiliser le SEA, à savoir le référencement payant?

Cette option est intéressante lorsqu’une entreprise applique l’optimisation de référencement sur les moteurs de recherche et que son site Internet comporte des landing pages (pages d’atterrissage, dont le but est de promouvoir une seule action) sur lesquelles Google peut faire référence. Est-ce que les entreprises exploitent cet outil, c’est une autre question, mais un essai en vaudrait la peine.

De quoi cela dépend-il?

Cela dépend des alternatives comme les portails de l’emploi ou autres canaux. S’ils sont plus chers, le SEA peut offrir une bonne alternative de remplacement.

Expliquez-nous!

Le SEA est dépendant des mots-clés. Leur volume de recherche est fortement fluctuant et par conséquent, les prix par clic sont très variables. Si un mot-clé fait l’objet d’une forte concurrence via le portail de l’emploi, il n’est pas très intéressant pour la publicité de Google. Les employeurs n’ont donc pas besoin d’être très actifs ici. Au contraire, les mots-clés sujets à moins de concurrence peuvent créer des niches intéressantes susceptibles d’être achetées à meilleur prix.

Il n’y a pas que Google!

Certes. Mais avec une part du marché de 94% en Suisse, c’est le seul moteur de recherche qui entre réellement en jeu. Contrairement à d’autres pays, la Russie ou la Chine par exemple, où d’autres moteurs sont leader. Si une entreprise cherche des spécialistes dans un autre pays, elle devrait effectuer une analyse des autres moteurs de recherche.

D’autres règles aussi?

Non. Une bonne position chez Google signifie en général une bonne position auprès des autres moteurs de recherche.

On sait que les contenus à valeur ajoutée sont mieux placés chez Google. Doit-on alors devenir plus créatif dans la rédaction des offres d’emploi pour atteindre une meilleure position?

Selon les circonstances, cela peut être contre-productif. En effet, dans un premier temps, l’annonce peut susciter plus d’intérêt auprès de l’internaute si elle sort du lot par sa créativité. Mais tout d’abord, il doit la trouver! Et pour ce faire, il faut s’occuper du référencement sur les moteurs de recherche, car ils exigent la bonne structure et les bons mots-clés.

 

SEO et offres d’emploi: voilà comment on trouve vos postes vacants!
Les offres d’emploi n’intéressent pas seulement les potentiels futurs employés. Les moteurs de recherche aussi les décryptent de près, d’autant plus qu’aujourd’hui, presque la moitié de tous les demandeurs d’emploi effectuent leurs recherches directement via Google. Nous avons compilé ici pour vous les éléments essentiels pour optimiser la visibilité de vos annonces en ligne.

 

octobre 2016

TAGS

SEO offres d'emploi en ligne

Catégories :
Pour candidats Pour employeurs